Le consentement – Vanessa Springora

La quatrième :

Plus de trente ans après les faits, Vanessa Springora livre ce texte fulgurant, d’une sidérante lucidité, écrit dans une langue remarquable. Elle y dépeint un processus de manipulation psychique implacable et l’ambiguïté effrayante dans laquelle est placée la victime consentante, amoureuse. Mais au-delà de son histoire individuelle, elle questionne aussi les dérives d’une époque, et la complaisance d’un milieu aveuglé par le talent et la célébrité.



Très franchement, je n’avais aucune envie de lire ce texte au départ. J’avais peur de me retrouver confrontée à un récit voyeuriste, malsain, voire choquant. Mais après avoir vu des extraits de l’interview de l’autrice dans La Grande Librairie et puisque j’ai la chance en ce moment de travailler en librairie, je me suis dit que je me devais de le lire. Je suis donc partie du travail avec ce livre sous le bras, je l’ai attaqué dans le train … et je ne l’ai plus lâché. Je ne m’attendais pas à un récit d’une telle justesse, d’une telle force.

Au contraire de ce que je craignais, Le Consentement n’est pas du tout voyeuriste. Il y a certes des passages durs à lire, mais l’autrice ne surenchérit pas sur le trash pour faire vendre. C’est un témoignage véritablement authentique, sans fioritures, sans pathos. Remarquable d’intelligence et empreint d’un détachement admirable, ce récit m’a hypnotisée parce qu’on se plonge totalement dans l’état d’esprit de cette jeune fille d’alors, une enfant profondément fragilisée par un immense besoin d’amour et d’attention. A travers ce récit, Vanessa Springora expose en plein jour les mécanismes dévastateurs de la manipulation. Telle une proie face à un dangereux prédateur, la jeune fille n’avait aucune chance d’échapper à l’influence de cet homme … d’autant plus que personne dans son entourage n’était là pour la protéger. Une mère démissionnaire, des proches éblouis par la célébrité et les talents de « séducteur » de l’écrivain … toute une société cautionnait ce que l’auteur osait décrire dans ses journaux comme une histoire d’amour pure et authentique.

L’horreur et le dégoût ne nous lâchent pas de tout le récit. Mais ils sont essentiels pour comprendre à quel point le concept de consentement est totalement inadapté dans ce genre de situation. Non, une mineure ne peut pas être en mesure de consentir pleinement à une telle relation avec un homme de 30 ans plus âgé.

Et quand on pense qu’enfin, elle est libérée de l’influence de cet homme, il y a encore ce qui vient après. La dépression, le dégoût de soi, l’impossibilité d’avoir de nouveau confiance en soi, en un autre homme, en sa sexualité. Encore une fois, ce témoignage est d’une importance cruciale pour comprendre les victimes. L’autrice leur donne une voix, ou plutôt, un cri. L’abus sexuel sur mineur est un crime aux conséquences infinies et dramatiques, il faut protéger ces enfants à tout prix, et j’espère que cet ouvrage servira de pierre à l’édifice des lois pour la protection de l’enfance.

J’ai tellement de respect pour cette femme, pour avoir osé écrire ça, osé parler d’une expérience aussi traumatique et ainsi se mettre à nu devant des milliers de gens. J’ai lu à plusieurs reprises que ce texte était « important ». « Indispensable ». « A lire ». Eh bien … Oui, voilà, il est tout ça. Et je ne peux que vous le dire à nouveau : lisez-le.

Note finale : 9/10

1 réflexion sur « Le consentement – Vanessa Springora »

  1. Je viens de le terminer et je rejoins tout à fait ton avis, un récit indispensable, dur mais jamais dans le pathos non plus. Ce qui frappe le plus c’est clairement l’inaction totale des adultes qui savaient mais qui n’ont rien fait.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close