Le chagrin des vivants – Anna Hope

La quatrième : 

Durant les cinq premiers jours de novembre 1920, l’Angleterre attend l’arrivée du Soldat inconnu, rapatrié depuis la France. Alors que le pays est en deuil et que tant d’hommes ont disparu, cette cérémonie d’hommage est bien plus qu’un simple symbole, elle recueille la peine d’une nation entière.
À Londres, trois femmes vont vivre ces journées à leur manière. Evelyn, dont le fiancé a été tué et qui travaille au bureau des pensions de l’armée ; Ada, qui ne cesse d’apercevoir son fils pourtant tombé au front ; et Hettie, qui accompagne tous les soirs d’anciens soldats sur la piste du Hammersmith Palais pour six pence la danse.
Dans une ville peuplée d’hommes incapables de retrouver leur place au sein d’une société qui ne les comprend pas, rongés par les horreurs vécues, souvent mutiques, ces femmes cherchent l’équilibre entre la mémoire et la vie. Et lorsque les langues se délient, les cœurs s’apaisent.



Après avoir été séduite par la sensibilité et l’intelligence d’Anna Hope en lisant sa Salle de bal, j’avais très envie de découvrir son premier roman – et surtout, de refaire une lecture commune avec Morgane du blog Un cahier bleu ! Je crois que celui-ci m’a encore plus conquise, sans doute grâce au choix d’un contexte historique fort, à savoir le mois de novembre 1920, deux petites années après la fin de la terrible Première Guerre Mondiale qui a scarifié l’Europe toute entière. En suivant toutes ces personnes marquées par la guerre – anciens soldats traumatisés, mères, soeurs et fiancées en deuil -, on plonge tête la première dans cette atmosphère d’après-guerre lourde de ses absences.

C’est étrange d’être là à observer de l’extérieur les rythmes et les routines de la vie. Ça paraît maintenant tellement clair. Quelque contrat a été rompu. Quelque chose a été sectionné. Comment ont-ils pu tous accepter de poursuivre ?

Comme pour La salle de bal, Anna Hope a fait un incroyable travail de recherches pour son roman, ce qui rend son récit riche et profond. J’ai vraiment eu l’impression d’être à Londres il y a un siècle. J’ai frissonné dans ces rues endeuillées, j’ai dansé comme une folle avec Hettie, j’ai titubé sous l’alcool pour oublier les blessures.

Cinq journées passent, seulement cinq, mais marquées par des rencontres fortes, exceptionnelles, parfois extrêmement douloureuses, des rencontres qui vont relancer des vies arrêtées en plein mouvement. Ces différentes histoires s’imbriquent avec beaucoup de finesse les unes dans les autres et tissent toutes ensemble le portrait d’une société qui tente de surmonter sa peine. Comme dans son second roman, on a vraiment l’humain au coeur de l’histoire, et encore une fois, c’est la croisée hasardeuse mais sublime des destinées qui va tout changer.

Si on se sent coupable, c’est encore plus dur de relâcher les morts. Ils étaient à nous. On veut qu’ils le restent. (…) Mais ils ne sont pas à nous, poursuit-elle. Et dans un sens, ils ne l’ont jamais été. Ils n’appartiennent qu’à eux-mêmes, et seulement à eux. Tout comme nous nous appartenons. Et c’est terrible par certains côtés, et par d’autres … ça pourrait nous libérer.

Contrairement à La salle de bal, j’ai été un peu déçue de la fin, non pas pour Ada ou pour Evelyn, mais plutôt pour Hettie. Mais ce beau roman m’a beaucoup touchée, et son message d’espoir et de résilience qui résonne depuis l’un des plus sombres moments de notre histoire prend aux tripes. Encore une belle réussite d’une autrice à suivre !

Note finale : 8/10

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close